CONDITIONS DE LA COMPÉTITION

L’Initiative Musique contre le travail des enfants (MACLI) a été lancée en 2013 par l’Organisation internationale du Travail (OIT), Jeunesses Musicales International (JMI), la Fédération internationale des musiciens (FIM), la Fondation musicale Simon Bolivar « El Sistema » et une foule de personnalités internationales de la musique. L’initiative invite les musiciens, les groupes, les ensembles, les orchestres et les chorales à consacrer des concerts et des chansons à la lutte contre le travail des enfants. Ce faisant, nous sensibilisons à l’une des questions les plus importantes de notre temps et atteignons des publics autrement non atteints.

La MACLI plaide également pour le renforcement d’une éducation musicale de qualité comme moyen de protéger les enfants contre le travail des enfants en engageant les enfants socialement exclus et en rendant les écoles plus attrayantes et plus aptes à maintenir les enfants dans la scolarité.

La MACLI soutient l’Alliance 8.7, qui appelle ses partenaires à travailler ensemble pour atteindre la cible 8.7 des Objectifs de développement durable visant à éradiquer le travail forcé, l’esclavage moderne et la traite des êtres humains d’ici 2030 et à éliminer toutes les formes de travail des enfants d’ici 2025.

Afin de réaffirmer l’engagement mondial et de promouvoir les efforts, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à l’unanimité une résolution déclarant 2021 Année internationale pour l’élimination du travail des enfants, et a invité l’OIT à prendre la tête de sa mise en œuvre.

La compétition

 

Ce concours est organisé et géré par JM International, en collaboration avec l’OIT dans le cadre de son projet « CLEAR Cotton – Elimination du travail des enfants et du travail forcé dans les chaînes des valeur du coton, du textile et de l’habillement: une approche intégrée») cofinancé par l’Union européenne et l’OIT.

Les participants sont invités à soumettre une chanson sur le thème du travail des enfants (composition récente ou nouvelle). Participer au concours est l’occasion de sensibiliser le public au travail des enfants et à l’importance de la musique et de la créativité dans la vie des enfants.

La participation à ce concours est entièrement volontaire. Si les artistes choisissent de soumettre une chanson pour soutenir la cause, ils conservent les droits d'auteur/compositeur et doivent enregistrer leurs propres chansons auprès de leur société/organisation de droits d'auteur/exécution. Les artistes peuvent télécharger leur chanson sur n'importe quelle plateforme et la monétiser comme ils l'entendent, et ils seront propriétaires de l'enregistrement de leur vidéo/audio. La MACLI a le droit de partager gratuitement les contributions des artistes sur ses plateformes (site web, canaux de médias sociaux, événements), mais elles seront toujours partagées à partir des canaux des artistes. 
Si la chanson d'un artiste n'est pas déjà sur une plateforme, l'artiste a le droit de choisir la plateforme à partir de laquelle il la diffusera (YouTube est recommandé).

Qui peut participer?

 

Le concours est ouvert aux musiciens professionnels et amateurs du monde entier. Les contributions de musiciens âgés de 15 ans et plus et de toutes les formations (jusqu’à un nombre maximum de 6 pour un groupe) sont les bienvenues. Les contributions de différents genres sont également appréciées - soul ou songwriting, highlife ou hip-hop, folk, jazz, rock ou tango, musique classique de toutes les traditions et de tous les types de musique en plus! Seules les chansons originales seront acceptées, y compris les chansons déjà composées en 2019-2020, ainsi que les nouvelles compositions à partir de la date de l’annonce du concours.

Catégories

 

Le concours aura lieu aux niveaux mondial et national et aura 3 catégories: les deux premières catégories seront au niveau mondial et la troisième catégorie sera au niveau national, pour chacun des pays du projet CLEAR Cotton de l’OIT.

1. Catégorie globale

Dans cette catégorie, la chanson peut être sur le travail des enfants en général, ou sur un type spécifique de travail des enfants.

 

2. Catégorie projets locaux

Dans cette catégorie, la chanson doit faire partie d’un projet visant à autonomiser les enfants et à leur donner une voix à travers la musique. Le projet peut inclure des enfants à risque ou anciennement dans le travail des enfants.

Veuillez noter que si l’artiste qui coordonne le projet doit être âgé de 15 ans ou plus, pour cette catégorie, les chanteurs peuvent être de tous âges.

 

3. Catégorie projet CLEAR Cotton

Uniquement dans les pays du projet CLEAR Cotton: Burkina Faso, Mali, Pakistan et Pérou.

Il y aura des prix spéciaux pour des chansons mettant en avant la question du travail des enfants dans ces contextes nationaux. Le projet CLEAR Cotton, lutte contre le travail des enfants au Burkina Faso, au Mali, au Pakistan et au Pérou en soutenant les efforts des gouvernements, des partenaires sociaux et des acteurs du secteur cotonnier au niveau national et en autonomisant les communautés et les parties prenantes. En réintégrant les enfants dans le système éducatif, le projet leur offre un avenir sans travail des enfants. En formant leurs parents à des techniques de production plus efficaces, en collaboration avec la FAO, il leur permet de ne plus avoir à compter sur le travail de leurs enfants. En soutenant les partenariats nationaux et locaux, il assure une action coordonnée contre le travail des enfants. À ce titre, le projet travaille en étroite collaboration avec les autorités publiques, les partenaires sociaux, les coopératives de producteurs et d’autres acteurs, qui sont les garants de la durabilité des efforts visant à éliminer le travail des enfants. Pour plus d’informations, voir ici.

Pour pouvoir soumettre une composition pour cette catégorie, les artistes devront être installés dans l’un de ces pays (nationalité, association basée dans le pays…).

Comment participer?

 

La chanson peut être soumise sous forme de clip vidéo ou audio, accompagnée de la transcription des paroles. La chanson peut être dans n’importe quelle langue, cependant, les chansons soumises dans des langues autres que l’anglais, le français ou l’espagnol doivent être soumises avec une transcription de la langue originale et sa traduction en anglais, français ou espagnol.

La chanson doit être soumise en ligne via Mubazar au plus tard le 12 avril 2021, et doit être accompagnée d’une courte biographie de l’auteur et d’une description de la chanson ou du projet, si elle fait partie d’un projet visant à autonomiser les enfants par la musique (1 page maximum).

Comment les chansons soumises sont-elles jugées?

 

Une sélection préliminaire des chansons soumises sera réalisée par le jury artistique et technique du concours. Les chansons présélectionnées seront ensuite évaluées par nos ambassadeurs célèbres. 

Les critères suivants seront adoptés lors de l’évaluation des chansons :

1. Pertinence des paroles*

2. Inclusion d’un appel à l’action mettant en évidence les efforts collectifs et un message positif et d’espoir sur ce qui peut être fait pour lutter contre le travail des enfants

3. Originalité de la chanson

4. Créativité

* Pour être considérées pour le prix du projet CLEAR Cotton, les chansons des candidats doivent être liées aux interventions du projet CLEAR Cotton

La décision du jury sera annoncée d’ici la fin avril.

Quels sont les prix?

Chaque artiste/groupe gagnant recevra les prix suivants:

 

Dans les catégories globale et projets locaux:

- Un prix en espèce de 1 000 euros

- Un enregistrement vidéo en live de votre chanson qui sera diffusé lors de l'événement de la Journée mondiale contre le travail des enfants en 2021.

Dans la catégorie du projet CLEAR Cotton (pour chaque pays):

- Un prix en espèce de 500 euros

- Un enregistrement vidéo en live de votre chanson qui sera diffusé lors des événements du projet CLEAR Cotton et lors d'autres occasions.

Les vidéos musicales enregistrées seront également promues sur le site Web de l’Initiative MACLI et de l’OIT ainsi que sur les réseaux sociaux.

 

Ressources

Manifeste Musique contre le travail des enfants